Il y a deux mois, les ports de pêche de l'ouest de la France étaient bloqués par un mouvement de contestation des marins pêcheurs. Ces derniers voulaient attirer l'attention du gouvernement sur la hausse brutale des cours du pétrole qui menaçaient gravement l'équilibre économique des flottes de pêche. Nicolas Sarkozy promet alors un plan d'envergure pour le secteur qu'il a pu présenter ce mercredi à la filière. Une enveloppe de 310 millions d'euros est débloquée sur trois ans pour redresser une activité en crise.
L'essentiel du plan porte sur la modernisation des bateaux de pêche. C'est une façon pour le gouvernement de répondre à la question de la consommation du gazole. L'État veut aider les pêcheurs à utiliser des carburants alternatifs moins chers, et à se doter de motorisations plus économiques.

http://www.lefigaro.fr/