26 mars 2008

Lukoil espère revenir sur le marché irakien

L'Irak ayant proposé aux étrangers de mettre en valeur ses gisements de pétrole et de gaz, le russe Lukoil veut tenter de revenir sur le marché irakien, mais les experts estiment que ce sera difficile, note mardi le quotidien Gazeta.ru. Les réserves de gaz du gisement d'Akkas, dans une région sunnite de l'ouest du pays, sont évaluées par les experts à plus de 60 milliards de mètres cubes. Bien que le pétrole irakien intéresse des géants comme BP, ConocoPhillips, Repsol ou encore Royal Dutch Shell, l'absence de base... [Lire la suite]
Posté par or_ noir à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2008

Les cours du pétrole se stabilisent autour de 100 dollars le baril

Les cours du pétrole retrouvaient mardi soir leur niveau de la veille, autour de 100 dollars le baril, après avoir suivi les variations des Bourses, les investisseurs guettant les symptômes d'un ralentissement économique aux Etats-Unis, peut-être synonyme d'une baisse de la consommation d'énergie...suite
Posté par or_ noir à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2008

Pétrole en euros au Vénézuela : la chute du roi dollar ?

Chavez plus fort que le dollar ? Prudence, même si la devise américaine est très affaiblie en ce moment. Le Président vénézuelien ne manque pas une provocation vis-à-vis des Etats-Unis et en novembre dernier, lors du dernier congrès de l’OPEP, l’Organisation des pays exportateurs, il avait déjà plaidé, aux côtés de l’Iran, pour l’abandon du dollar, au profit de l’euro dans les transactions sur l’or noir. Sans succès. Aujourd’hui, le ministre vénézuelien de l’Energie annonce que la compagnie pétrolière nationale fait des... [Lire la suite]
Posté par or_ noir à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2008

Maudit pétrole toujours plus cher pour l'économie mondiale et les ménages !

L'or noir ne sort plus de l'ornière. C'est la flambée des prix, la loi irréelle des marchés financiers, le baril qui explose pour franchir durablement la barre des 100 dollars. Pourquoi cette situation ? Comment sortir de la spirale inflationniste ? À quand le retour à la normale ? Doit-on laisser sa voiture au garage ?... Positivons. Après tout, au prisme de l'évolution des cours des matières premières sur six mois, le pétrole a moins augmenté que le maïs (40 % contre 59 %), voire le gaz (52 %) ou le sucre (51 %). Mais... [Lire la suite]
Posté par or_ noir à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 mars 2008

Pétrole : consolidation depuis les records

Le baril de brut a régressé de plus de 4$ ce lundi soir sur le Nymex, de retour sous les 106$ sur un marché très volatil. Les prix du pétrole ont donc consolidé rapidement depuis leurs récents sommets, alors que les craintes économiques se confirment aux États-Unis, les dernières statistiques constituant autant de preuves concrètes d'une contraction de l'activité US. Le récent rallye spéculatif sur les prix du brut était intervenu malgré ces craintes de récession, sur fond de faiblesse accrue du billet vert. Le... [Lire la suite]
Posté par or_ noir à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2008

L'Opep pas prête à accroître son offre et "pas fâchée" d'un baril à 100 USD

Le monde a besoin que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) fournisse plus de pétrole mais celle-ci ne semble pas disposée à le faire, malgré le bas niveau des stocks mondiaux et un baril à plus de 100 dollars, a affirmé lundi le cabinet CGES. Seule une profonde récession économique mondiale, ayant pour effet de ralentir la croissance des pays asiatiques, mettra fin aux prix élevés du pétrole, estime le Centre for Global Energy Studies (CGES), basé à Londres, dans son rapport mensuel. Malgré le... [Lire la suite]
Posté par or_ noir à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2008

Pétrole: crise mondiale et implications locale

Un baril à 111$ et combien demain? Le prix de l'essence n'en finit plus de monter. Les conséquences de l'envolée des cours mondiaux du brut dépassent pourtant le simple cadre de la facture énergétique des Français. De la vulnérabilité des pays africains au retour en grâce du charbon, quatre conséquences directes de cette flambée de l'or noire. Afrique: une vulnérabilité accrue par la flambée des cours  Si les occidentaux grognent sur les prix à la pompe, la flambée du pétrole n'affectent pas moins les pays en... [Lire la suite]
Posté par or_ noir à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2008

Le pétrole dépasse les 110 dollars le baril pour la première fois

Le prix du pétrole brut a dépassé mercredi le cap de 110 dollars le baril pour la première fois, en grimpant jusqu'à 110,20 dollars, un nouveau record historique.   Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril a également terminé la séance tout près de ce seuil symbolique de 110 dollars. Il a gagné par rapport à la veille 1,17 dollar à 109,92 dollars, un nouveau record de clôture.   Le marché du pétrole a une nouvelle fois balayé ses... [Lire la suite]
Posté par or_ noir à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2008

Les cours du pétrole brut créent un nouveau record

Les cours du pétrole brut ont créé un nouveau record de 106,54 dollars le baril vendredi au New York  Mercantile Exchange, avant de céder un peu de terrain à la clôture.  Les cours du brut pour livraison en avril prochain ont gagné  plus d'un dollar pour atteindre 106,54 dollars le baril au milieu  de la journée. Ils ont reculé à 105,15 dollars à la clôture.  La dévaluation du billet vert a touché vendredi un bas niveau  historique face à l'euro, avant de remonter. Cependant, la... [Lire la suite]
Posté par or_ noir à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2008

L'OPEP penche pour le statu quo malgré les pressions américaines

Les ministres des pays membres de l'OPEP qui se réunissent mercredi à Vienne devraient laisser la production de pétrole du cartel inchangée, en dépit de l'appel lancé mardi par les Etats-Unis, premier consommateur mondial, en faveur d'une augmentation susceptible de faire baisser les prix à la pompe, et donc de soutenir l'économie américaine. L'Organisation des pays exportateurs répète depuis plusieurs semaines que l'envolée des cours de l'or noir à plus de 100 dollars le baril est due à des facteurs qu'elle ne maîtrise... [Lire la suite]
Posté par or_ noir à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]